dimanche 18 septembre 2011

Urban War - le retour

Diantre, voilà un de mes jeux préfères de retour! Grâce a Igor (qui a publié un CR ultra-court ici) nous voici prêts à tester le jeu qui a pas mal évolué a priori, enfin si j'en crois les explications d'Igor car moi je n'ai RIEN préparé ^_^

A part la table!




J'ai ressorti les figurines Void et joue donc Syntha! Ils sont planqués dans un bâtiment. Commando d'élite avec 5 Androsynths, une moto antigrav et Warmachine dont je prise la douceur des mœurs depuis le défunt avatar d'UW/Metropolis, à savoir Void.




Je joue en binôme avec David et ses Viridiens : Marines Coloniaux, Sniper et 2 Marines de Choc.




Nous jouons contre Igor et Sylvain, respectivement Junker et Gladiateur. Ils alignent une douzaine de figurines chacun avec des piétons qui feront écran et des morceaux de choix comme les Exo-armures, lance-flamme, bêtes de l'arène et autres joyeusetés...




La masse des gladiateurs et légionnaires se rue dans l'avenue centrale sous le feu inefficace des Synthas et Viridiens.




Nous avons vraiment la poisse avec David lors de ce premier tour et je commence à me dire qu'il va falloir que je fasse regagner leur couvert à mes unités avancées...

Nous entamons le second tour de jeu et les Synthas commencent un mouvement tournant et entament les rangs des Gladiateurs. La panique se propage! Voir la masse de marqueurs!!!




La pression s'accentue sur le flanc des Gladiateurs que les légionnaires tentent de supporter mais en y laissant des plumes. Même leur Leader cède a la panique!




Et David dont les tireurs sont toujours aussi peu efficaces lance son Marine de Choc survivant dans la mêlée. Il se fait intercepter par une Exo-Armure qu'il éventre avant de cramer son action supplémentaire pour aller étriper le Licteur paniqué.




Ensuite Sylvain rate son test de moral : ses troupes s'enfuient, laissant les Légionnaires aux prises avec deux factions quasi intactes qui l'anéantissent...

Voilà pour la partie, passons aux impressions :
- grande fluidité, meilleure qu'UW V1 grâce a une gestion simplifiée des Actions Supplémentaires et des bonus de Calibre.
- le jet de Moral utilisant 2D10 est aussi une nonne idée, il moyenne les résultats et donne moins de cas extrêmes.
- les actions supplémentaires automatiques mais très limitées en font un avantage très fort mais qui demande plus de gestion et ne ruine pas les chances des joueurs fonction des réussites et des échecs.
- les brutes de corps-a-corps restent dévastatrices mais sont un peu plus vulnérables pour peu qu'on mette en œuvre les techniques qui vont bien.

Au global, le jeu me parait plus abordable sans non plus perdre ses charmes.

Cette impression est largement partagée par Simon qui a fait un article bien détaillé et bien écrit.

A retester au plus vite!


Les offres spéciales de mon hébergeur (qui est très bon)